연구원은 탄화수소의 무기 합성을 재현합니다.

이 기사를 친구와 공유하십시오 :

Et si les hydrocarbures n’avaient pas pour seule origine une lente transformation de la matière organique mais également des processus inorganiques ? Cette question primordiale pour la gestion humaine des ressources énergétiques pourrait bientôt trouver une réponse grâce aux travaux d’une équipe dirigée par Henry Scott, de l’Université d’Indiana. Dans le Laboratoire de Géophysique de l’Institution Carnegie (Washington, DC), les chercheurs ont réussi à reconstituer les conditions susceptibles de générer du méthane sous Terre à partir d’éléments inorganiques.

Pour cela, ils ont placé de l’eau, de l’oxyde de fer (FeO) et de la calcite (CaCO3) dans une cellule à enclumes de diamant, un dispositif d’étude des matériaux à très fortes pressions. Ils ont ainsi découvert qu’à des pressions équivalentes à celles régnant quelques 20 000 mètres sous la surface terrestre et une température idéale de 500°C, les atomes d’hydrogène de l’eau se combinent aux atomes de carbone de la calcite pour former du méthane. Les scientifiques projettent maintenant d’expérimenter la production d’hydrocarbures plus complexes (éthane ou butane) à des pressions encore plus élevées.

Source : NYT 14/09/04 (Petroleum From Decay ? Maybe Not, Study Says)


페이스 북 댓글

코멘트를 남겨주세요

귀하의 이메일 주소는 공개되지 않습니다. 필수 필드는 표시됩니다 *