Injection d’eau sur une BMW M4 Safety Car et de série bientôt?

이 기사를 친구와 공유하십시오 :

BMW 개발 물 분사! 이것은 기술의 모든 지지자들에게 매우 좋은 소식입니다. 엔진에 물의 주입 2003 (!!) 이후 econologie.com에서 옹호했으며, 예를 들어엔진에 수증기를 주입!

BMW는 방금 터보 차저 가솔린 엔진의 공기 흡입구에 통합 된 물 분사 시스템을 개발했습니다. 이 시스템은 성능을 높이고 오염 물질 배출을 줄이면서 8 % 엔진의 연료 소비를 줄입니다. 궁극적으로 그러한 시스템이 GM Volt 또는 Via Motors Vtrux와 유사한 전기 자동차의 범위 확장 장치에 통합 될 수 있다고 생각할 수 있습니다.

이 혁신은 그것이 범위 BMW를 통하여 퍼지기를 바라고, 엔진에서 물 주입의 비굴 한 사람의 부리를 꼭 잡고 있어야한다.

그래서 예 엔진에 물을 주입하면 효과가 있습니다. 그렇습니다.... 그리고 아무 이유도 아직 착취되지 않았다 ... mmmm ... 애매한?

그러나 우리는 이미 특정 조건 하에서 물의 주입이 1 세기 이상 유익하다는 것을 이미 알고있었습니다! 이 작품은 엔지니어 Clerget에 의해 참조하십시오. (다른 사람들과 함께)! # BMW와 다른 제조 업체들에게 너무 좋지 않은 감사합니다 ...하지만 그들은 빨리 시작해야합니다!

자세히 알아보기 BMW의 물 분사에 관한 기술적 인 토론


페이스 북 댓글

1 commentaire sur “Injection d’eau sur une BMW M4 Safety Car et de série bientôt?”

  1. Contrairement à ce que dit en anglais la demande de brevet de M. Clerget, je ne pense pas que la température maximum régnant dans le cylindre d’un moteur à essence soit suffisant pour dissocier l’oxygène de l’hydrogène de l’eau.
    D’ailleurs cette opération serait sans intérêt énergétique puisqu’il faudrait fournir autant d’énergie pour cette dissociation qu’il en serait récupéré par la combustion.
    En revanche, à température égale, surtout si elle est relativement basse mais au-delà de 300°C, la dilatation de la vapeur d’eau est bien supérieure à celle de l’air. Ce qui entraîne une plus forte pression sur le piston toutes choses égales par ailleurs et donc un meilleur rendement.
    Les moteurs diesels rejettent des micro-particules de suie parce qu’ils sont réglés de manière à ce que la combustion soit incomplète car alors la température est trop basse pour qu’il se forme des composés azotés très toxique. Mais ce carbone rejeté dans le filtre à particules, c’est du carburant perdu, gaspillé.
    Le rendement serait meilleur si la combustion était complète mais qu’une injection d’eau en refroidissant la température du cylindre empêche la formation d’oxydes d’azote tout en augmentant gratuitement la pression sur le piston.
    Ce système serait utilisable sur les réacteurs d’avion. Mais le poids de l’eau à emporter risquerait de rendre l’opération moins intéressante.
    L’évaporation de l’eau étant particulièrement gourmande en calories, il serait préférable que l’eau injectée soit la plus chaude possible: vu la pression régnant dans le cylindre, elle pourrait être à plus de 100°C, réchauffée préalablement par le moteur lui-même (radiateur spécial à haute pression).
    Il faut bien entendu utiliser de l’eau totalement déminéralisée.
    Au démarrage à froid d’un moteur diesel, comme les parois du cylindre se chargent de refroidir les gaz au-dessous de la température de formation des oxydes d’azote, on peut se dispenser d’injecter de l’eau.

코멘트를 남겨주세요

귀하의 이메일 주소는 공개되지 않습니다. 필수 필드는 표시됩니다 *